En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Historique du collège

Historique du collège

Par Julien FERDOUET, publié le mardi 23 octobre 2012 14:45 - Mis à jour le mardi 23 octobre 2012 14:48

Le Collège Saint Jacques La Forêt est un établissement scolaire « jeune ».

En effet, l’ouverture de la première classe de 6° de ce qui deviendra le collège de La Mothe-Achard, date de l’année scolaire 1960-1961, sur le site de l’école primaire des filles, située dans le bourg près de l’église.

Le 15 septembre 1964 naît l’Association d’Education Populaire (AEP qui deviendra plus tard l’OGEC) du « CEG » de La Mothe-Achard. Elle a pour but d’organiser le fonctionnement matériel du collège d’Enseignement Général de La Mothe-Achard.

Au cours de l’été 1965, le CEG, alors composé d’une classe de 6ème et de 5ème, est transféré sur le terrain actuel du collège nommé « La Pièce des Cerisiers du petit Verger » appartenant à la Société Immobilière et Agricole de Vendée (La Mothe-Achard) dirigée par les frères de Saint Gabriel. Rapidement, l’établissement s’agrandit : le préau-sanitaire en 1965, le bâtiment actuel des 5ème et des 4ème est construit en 1966, la cantine à l’été1968, …

Le 25 novembre 1968, les frères de Saint Gabriel lèguent le terrain à l’AEP du collège à condition, conformément au bail de location, que le groupe scolaire fonctionne « comme une Ecole Catholique et sous le contrôle de la Direction Diocésaine de l’Enseignement libre de la Vendée ou de tout autre organisme qui pourrait, dans l’avenir, lui être substitué, sous l’autorité de l’Evêque de Luçon. ».

Fort de cette acquisition, l’AEP agrandit le collège : l’actuel bâtiment des 3ème en 1969, la salle à manger des enseignants attenante au réfectoire des élèves en 1970, l’actuel bâtiment des 6ème et la salle de musique en 1972, la construction d’un nouveau préau à la place de l’ancien en 1978, l’atelier de technologie en 1981 (grâce à une subvention spécifique de l’Etat),…, la salle d’arts plastiques en 2005 et, enfin la salle de sport en 2008.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe